Oratorio de Noël – Saint-Saëns – Mezzo-soprano Xenia Ganz – Présentation

Interview vidéo de Xenia Ganz et extraits musicaux

Xenia Ganz est la fille d’Amiram Ganz, qui fut pendant de nombreuses années le premier violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Elle est aussi la soeur de Maxime Ganz, violoncelliste de talent.

Xenia Ganz, mezzo-soprano solo dans l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns

Le 24 novembre 2017, Xenia Ganz était invitée en tant que mezzo-soprano solo dans l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, avec la Maîtrise Sainte Philomène de Haguenau accompagnée par l’Orchestre de Poche de la Philharmonie de Strasbourg, ainsi que d’autres artistes.

Voir l’agenda de Xenia Ganz

Chanteuse lyrique, Xenia commence la musique très tôt, dès son plus jeune âge. Étant petite, elle assistait déjà à tous les concerts de son père violoniste.

C’est à l’école de musique de Souffelweyersheim qu’elle apprend le solfège, puis très vite, entre au Conservatoire de Strasbourg. Jusqu’à sa majorité, Xenia y apprendra le piano et chantera dans des chorales. À 26 ans, elle se consacre exclusivement au chant lyrique, à Berlin, travaillant aux côtés de chanteurs, pianistes et metteurs en scène.

Rapidement, Xenia commence à faire des concerts au Deutsche Oper à Berlin, dans les choeurs, puis au Komische Oper. Elle fait aussi des solos à Hambourg pour ensuite élargir son répertoire à la musique de chambre. La mezzo-soprano fera notamment des parties solo avec l’Orchestre d’Harmonie de l’Électricité de Strasbourg, et, de la musique sacrée dans  »La vita di Maria » de Nino Rota avec le choeur d’enfants de la Maîtrise Sainte Philomène de Haguenau.

Lire également la biographie de Xenia Ganz

Pour Xenia Ganz, chanter est une façon magnifique de pouvoir exprimer ce qu’elle a envie de donner au public. Un message d’amour qu’elle veut faire passer à travers sa voix, se mettant au service de la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *